Nouveaux territoires de l’image | FRAC Languedoc-Roussillon | Une, Les, Des, Image

A noter

Ateliers Relaxation pour adultes

Vendredi 10 avril 2015 (13h - 14h)

La chorégraphe et danseuse Maud Chabrol propose un nouvel atelier pour les adultes, conçu comme un temps de pause. Au contact des oeuvres exposées, les participants seront invités à mettre leur sens en éveil par des exercices de relaxation les incitant à se reconnecter avec leur corps.
Tarif 8 €.
Réservation auprès de Gaëlle Saint-Cricq, chargée des publics : 04 99 74 20 33 - Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Lettre d'information

Pour vous abonner à notre lettre d'information, merci de renseigner les champs suivants :
Nom Prénom
Email

 

Rechercher sur le site


retrouvez-nous sur facebook

 

Nouveaux territoires de l’image

Du 18 mars au 18 avril 2015
Vernissage mardi 17 mars 2015 à 18h30

Abdelkader Benchamma, Belkacem Boudjellouli, Thibault Brunet, Bertrand Dezoteux, Masanao Hirayama, Aurélie Pétrel

Une sélection d’œuvres de six artistes, la plupart récemment acquises par le Frac, sera exposée, dont un mural signé d’Abdelkader Benchamma et deux dessins, dons de Belkacem Boudjellouli. Hors collection, le public aura l’occasion de découvrir pour la première fois en région les vidéos de Bertrand Dezoteux.
On pourrait dire de toute image qu’elle réunit (à la façon d’un signe composé d’un signifié et d’un signifiant) deux dimensions : un contenu qu’elle représente (une représentation, un certain « figuré ») et une modalité d’inscription, une mise en œuvre matérielle. Ainsi, une image est une représentation qui se donne à travers un médium particulier : un cheval dessiné au fusain n’est pas une fusée réalisée avec un logiciel numérique sur ordinateur… Il est probable que les « nouvelles technologies de l’image » permettent de représenter d’autres choses que celles que pouvaient figurer le charbon de bois ou les peintures à l’eau et à l’huile. Car, quand bien même ce ne seraient pas véritablement d’autres réalités, elles les représenteront, quoiqu’on en veuille, autrement…
L’exposition « Nouveaux territoires de l’image » ne vise pas à montrer seulement des œuvres réalisées avec des techniques (ou des technologies) actuelles. Elle souhaite surtout rendre perceptible l’écart entre des moyens anciens – et ce qu’ils permettent de figurer – et des procédés actuels – et les espaces nouveaux qu’ils explorent.

Dossier de presse