FRAC Languedoc-Roussillon

Lettre d'information

Pour vous abonner à notre lettre d'information, merci de renseigner les champs suivants :
Nom Prénom
Email

 

Rechercher sur le site


retrouvez-nous sur facebook

 

Bernhard Rüdiger

Frac Languedoc-Roussillon
École supérieure des beaux-arts de Montpellier Méditerranée Métropole
Galerie Aperto

Vernissages mardi 5 mai 2015
18h : ESBAMA - 19h30 : Frac - 20h : Aperto

Du 6 mai au 3 juillet 2015 au Frac et à l’ESBAMA
Du 6 au 20 mai 2015 à la galerie Aperto

« À l’occasion des expositions qui lui sont consacrées à Montpellier par ESBAMA, le Frac Languedoc-Roussillon et la galerie Aperto, Bernhard Rüdiger fait état d’un travail en cours. Il donne à voir un ensemble d’œuvres que l’on pourrait aborder de manière rétrospective mais, plutôt qu’un catalogue de son art, l’artiste nous invite dans une bibliothèque où seraient déposés des objets au statut proche de celui des livres : des objets qui produisent du sens, plaçant le spectateur face à une histoire passée ou en cours, voire même, de manière plus inattendue, à venir. Trois phases, trois lieux, trois propositions distinctes d’une même pensée qui ne cesse d’indiquer l’étendue de l’art, ce domaine sans limites temporelle ou spatiale, dans lequel l’invention formelle oblige à des allers-retours incessants. »
Les différents volets de l’exposition ont été conçus en collaboration avec les étudiants de l’ESBAMA, à l’occasion notamment d’un workshop qui s’est tenu en février 2015 à l’école : Émile Copello, Kevyn Goutanier, Marion Lisch, Gaël Michou, Yann Petrovich, Chloé Viton, Hugo Ziegler.

Dossier de presse

 
Cherchez Alice ! | Centre de Sculpture romane, Cabestany

Du 17 avril au 24 mai 2015

Johan Creten, Emmanuelle Etienne, Hugues Reip, Trevor Gould, Denis Savary, David Wolle
Une exposition d’art contemporain est-elle autre chose qu’un jeu de piste dans lequel le « trésor du sens » serait à trouver au milieu d’une multitude de choses évoquant plutôt… du non-sens ? Or les enfants savent, mieux que quiconque, se débrouiller avec le non-sens : c’est qu’ils ont pour guide secret la petite Alice de Lewis Carroll, grand Maître de l’absurde et de l’étonnement. C’est cet esprit d’étonnement qu’il convient d’adopter lorsque l’on rentre dans une exposition comme « Cherchez Alice ! » Bien qu’elle soit rien moins que boudeuse, Alice ne saurait se laisser distraire par des visiteurs sans entrain et sans imagination… Elle se cache donc, patiente, au milieu des peintures, sculptures et autres objets réalisés par Denis (Savary), Trevor (Gould), Hugues (Reip), Johan (Creten), Emmanuelle (Etienne), David (Wolle). Elle attend que se manifeste un spectateur pas trop en retard (sur les manières de rêver de son époque…) et qui saurait franchir avec elle les portes du Pays des Merveilles… Cherchez Alice !  E. Latreille
Centre de Sculpture romane, Parc Guillem à Cabestany (Pyrénées-Orientales) - Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h (fermé le lundi). Plein tarif : 3 € - Renseignements : 04 68 08 15 31.
En savoir plus